Une collection de trésors minuscules de Caroline Vermalle

4 juin 2015 § Poster un commentaire

une-collection-de-tresors-minuscules-Caroline-Vermalle

Résumé

La trentaine séduisante, Frédéric Solis est un brillant avocat qui collectionne les succès et les tableaux impressionnistes. Son assistante, Pétronille, n’a d’yeux que pour lui mais il ne la voit pas, tout à son ambition et à son appétit de collectionneur… jusqu’au jour où un notaire lui annonce qu’il a fait un mystérieux héritage. Persuadé d’avoir touché le jackpot, Frédéric tombe de haut lorsqu’il découvre que son legs consiste en quelques tickets de métro et en une étrange carte aux trésors. Et puis la chance tourne. Quelques mauvaises affaires, et le voilà acculé : ses clients disparaissent et ses biens sont saisis. Il ne lui reste plus qu’à suivre la trace de l’étrange héritage, tandis que dans l’ombre Pétronille fait tout pour l’aider. De rencontre en rencontre et de surprise en surprise, le jeu de piste légué par un défunt bienveillant lui permettra de regarder, enfin, la vie au fond des yeux.

Mon avis

Même s’il n’y a pas de grandes surprises dans ce livre, il est agréable à lire. C’est un livre qui nous fait du bien tout en nous rappelant à l’ordre sur les choses importantes de la vie. On se laisse prendre au jeu de la carte aux trésors et on veut savoir ce que réserve à notre héros la découverte du fameux trésor. Un livre pour se sentir bien.

Les revenants de Laura Kasischke

19 mai 2015 § 1 commentaire

Les revenants-Laura Kasischke

 

Résumé

Élève brillante, Nicole était douce et sociable (cheftaine scout, membre de plusieurs associations d’étudiantes). Elle meurt subitement dans un accident terrible. À l’automne suivant, tandis qu’un nouveau semestre commence, Craig, l’ancien petit ami de Nicole est renvoyé de l’université médiocre où il était entré par relations. Tenu pour responsable de la mort de Nicole mais relâché faute de preuves, il ne parvient pas à surmonter le drame, ne cesse d’y repenser et a l’impression de voir Nicole partout. Perry, son colocataire, était dans le même lycée que Nicole. Lors d’un séminaire sur la mort par Mira Polson, professeur d’anthropologie, il fait part de ses interrogations et de ses doutes quant à la disparition de la jeune fille. Il dit avoir connu la vraie Nicole : une personne manipulatrice, malhonnête, et séductrice. De son côté, Shelly Lockes, unique témoin de l’accident, conteste la version officielle, selon laquelle Nicole, baignant dans une mare de sang, n’aurait pu être identifiée que grâce à ses bijoux. Selon elle, la jeune fille était inconsciente mais ne présentait aucune lésion. D’étranges événements surviennent alors: mystérieux appels téléphoniques, cartes postales énigmatiques, apparitions de Nicole… ou d’une fille qui lui ressemble. La rumeur enfle à Godwin Hall, précipitant Craig, Perry, Mira et Shelly au coeur d’un ténébreux mystère qui va transformer leurs vies pour toujours: se pourrait-il que, trop jeune pour mourir, Nicole soit revenue ?

Mon avis

Ce roman est une belle surprise, j’ai passé du bon temps à le lire. Le scénario est original : une jeune fille morte hantant son petit ami responsable de l’accident, qui du coup n’arrive pas à faire son deuil. Un seul petit bémol sur la fin qui m’a un petit peu déçue. Mais sinon l’essentiel y est, l’ambiance du campus américain, les interrogations autour de cet accident, les frissons dès que le héros pense voir sa petite amie décédée.

Une saison à Longbourn de Jo Baker

7 mai 2015 § 2 Commentaires

 

Une-saison-a-longbourn-Jo-Baker

Résumé

Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier.
À l’étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans le célèbre roman de Jane Austen, Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des êtres de chair et de sang qui, du matin au soir, astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons. Mais ce que les domestiques font dans la cuisine, sans être observés, pendant qu’Elizabeth et Darcy tombent amoureux à l’étage, relève d’eux seuls ? Une histoire d’amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de ressurgir.

Mon avis

Pour ce livre, il vous faut une tasse de thé, un plaid et si possible un feu de cheminée.
Puis accompagnez les domestiques dans ce domaine de Longbourn, c’ est une ambiance Victorienne , style Jane Austen, mais cette fois du côté du personnel de maison.
Tous vivent au rythme des maîtres, au gré de leurs besoins ou humeurs. Et surtout , sans aucune certitude quant à leur avenir professionnel.

Ce livre se déguste comme un verre de Sherry!

Où suis-je ?

Catégorie Me Détendre sur Ce soir j'ai envie de.